[Background] Salem Delbart.

Aller en bas

[Background] Salem Delbart.

Message  Luderick le Mar 10 Aoû - 18:03

Salem est assis au comptoir de la taverne D’Hurlevent, l’air dépité, ces pensées sont troubles. Il tente en vain d’oublier son passé en noyant sa peine dans l’alcool. Cela fait maintenant quatre années, jour pour jour, que cela c’est produit, malgré le temps qui passe l’amertume s’enracine, il n’a pas oublié…

Automne xxxx.

Je me souviens la première fois lorsque j’ai vu les remparts d’Hurlevent. J’avais dû effectuer une longue traversée à pied, pour m’y rendre afin de devenir soldat. J’étais jeune et immature je dois l’avouer, mon engouement pour les batailles était spectaculaire. Je rêvais de devenir un grand homme et que l’on fasse mon éloge, que l’on me craigne. A présent, je me trouve pathétique.
Je restais un long moment à contempler la magnificence de cette cité, avant de me rendre au bâtiment militaire, administrant les inscriptions des nouvelles recrues. L’homme qui me reçu était officier dans l’armée, mais l’inscription que je pensais être une formalité, s’avéra être plus longue que prévue, car je devais exposer mes motivations. J’expliquai à quel point j’avais envie de me battre pour l’alliance afin que la paix devienne possible. Ce que je pensais être des causes nobles, cachait en fait, une envie de combattre et d’ambition.
Après mon entretien, l’officier m’accepta parmi les nouvelles recrues, j’ai pensé à ce moment que tout était possible, qu’il ne me restait plus qu’à faire mes preuves.
L’officier me confie à un soldat, qui me conduisit à l’armurerie où j’obtins mon premier uniforme et ma première épée.
On me mena ensuite dans mes quartiers, je partageais la chambre avec trois autres nouvelles recrues.
Chaque jour nous nous entraînions ensemble et nous apprenions à nous connaître.
Au fil du temps, notre amitié grandissait, à chaque mission ou entraînement, notre groupe devenait de plus en plus soudé.


Hiver xxxx.

Cela faisait déjà plus d’une année que je m’entraînais, je succédais les petites missions avec le groupe où j’avais été assigné. Nous avions tous eu notre promotion et étions devenus soldats.
Nous fûmes convoqués par nos supérieurs, afin d’être informés d’une nouvelle mission. En arrivant dans la salle de réunion, ils nous mirent très vite au courant de la situation. Des mort-vivants sortaient de leur tombe et s’en prenaient à un petit village au sud d’Hurlevent, il manquait d’effectifs, et donc nous étions envoyés en renfort. Nous, fidèles soldats, nous acceptâmes.
Parvenus à destination, l’ambiance était aussi gaie qu’un cimetière, les gens restaient terrés chez eux.
Le responsable de la défense, étonné de nous voir, vint précipitamment. Il pensait que Hurlevent, enverrait plus d’hommes. Nous étions à peine une quinzaine et la nuit tombait déjà. On pouvait entendre le souffle du vent qui ce soir-là était violent, je me souviens des branches des arbres pliaient sous les bourrasques.
On pouvait sentir l’ambiance lourde, nous étions tous stressés, oppressés, chacun à son poste, armes à la main. Celle que j’avais n’était plus une épée mais un marteau, c’était devenu une habitude que de l’utiliser, malgré son poids. Il était comme le prolongement de mon bras. Je me sentais invincible avec lui en main.
Chacun scrutait les environs, la peur au ventre. Il faisait aussi sombre que dans une grotte, le bruit du vent couvrait les bruits alentours. On scrutait tous l’horizon, en les imaginant surgir de la forêt.
Certains commençaient a montrer des signes d’impatience, moi je restais à mon poste, j’avais comme la sensation d’avoir un nœud dans le ventre.
Tous à coup un mort-vivant surgit des bois et sauta sur un garde, puis il en sortit de toutes parts. Le combat commença.
Je donnai de violents coups de marteau à ces répugnantes créatures, les unes tombaient après les autres, je repoussai leurs assauts avec le pavois que je tenais à la main gauche. Plus on en tuait, plus ils se décuplaient, cinq de nos hommes étaient déjà à terre.
Après une heure de violent combat acharné dans le village, il ne restait plus que l’officier et mon groupe, au loin on pouvait apercevoir les nouvelles vagues d’ennemis approchant.
L’officier sembla perdre la tête, Léa, soldat de mon groupe, lui remit les idées en place en lui administrant une claque assez vigoureuse.
Nous nous préparâmes alors à ce qui allait être le plus redoutable assaut. Ces infâmes créatures arrivaient de toutes parts, commençant à s’en prendre aux habitations et à leurs habitants. Nous combattions avec une rage folle, ne sentant même plus le froid. C’est alors que Léa tomba la première, je courus dans sa direction, repoussant les mort-vivants à coups de marteau pour me frayer un chemin. Le temps que je parvienne jusqu'à elle, il était trop tard. Prise d’une folie inexplicable, je chargeai dans le tas ne prenant même plus en compte les enseignements de base. Frappant jusqu'à être couvert du sang de ces créatures, je ne remarquai pas que le reste de mon groupe était au sol.
Tout à coup, je sentis une main m’attraper et me tirer, c’était l’officier. Il m’ordonna de courir, ce que je fis.
On arriva à la sortie de la ville poursuivis par une nuée d’assaillants.
Des chevaux y étaient, il m’ordonna de fuir, je refusai, arguant qu’il était de mon devoir de protégeais cette ville et ces habitants. Il me dit que c’était un ordre, il fallait quelqu’un pour prévenir l’armée. J’acceptai en essayant de me dire que c’était seulement pour ça que je partais, mais c’était simplement pour m’éviter la mort.
Je partis au galop, entendant les cris des villageois et des officiers, le cœur lourd, je fis demi-tour en direction du village, chargeant à cheval.
Les mort-vivants en train de ce délecter de la chair de l’officier furent piétinés, je fonçais dans la masse, c’est alors que je vis une petite fille, d’environ dix ans, sortir de chez elle en courant, on pouvait voir à l’intérieur, ses parents, se faisant dévorés, l’enfant était terrifiée, je changeai brusquement de direction vers elle, qui courait au hasard, me couchant sur l’encolure de ma monture, je l’agrippai et repartis au grand galop. Après une nuit de chevauchée, à l’aube nous atteignîmes les remparts D’Hurlevent…
Par la suite je fus destitué de mes fonctions pour avoir fui, je n’ai pas cherché à expliquer quoi que ce soit. Avant de partir je laissai l’enfant à une famille d’accueil, en espérant qu’elle ait une vie meilleure.


Depuis quatre années, je n’ai plus touché une arme. J’aide bénévolement à l’abbaye, qui se situe pas très loin d’Hurlevent et je fais souvent le voyage jusqu’à la taverne.
Je repense encore aux cris des villageois qui résonnent dans ma tête, c’est une torture de chaque jour…je l’oublierai jamais…

Salem entend deux soldats discuter à la taverne, leur conversation tourne autour des événements qui se sont passés récemment, de bataille. Il écoute, plongé dans son verre.
Puis plusieurs minutes plus tard il se lève et sort de la taverne. Il se dit que tant de personnes sont mortes. C’est alors que des enfants passent en courant devant la taverne en rigolant. Avec eux une jeune fille ayant environ quatorze ans s’arrête devant Salem. Il la regarde et elle aussi le fixe. Elle lui dit seulement un merci et puis va rejoindre ces amis. Salem sourit légèrement et retourne à l’abbaye. Il récupère son barda et annonce son départ. Il décide de reprendre les armes et de combattre pour tout se qui est bon, et juste, mais cette fois, ces intentions son pures…

Luderick
Posteur Occasionnel.
Posteur Occasionnel.

Messages : 4
Date d'inscription : 09/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Background] Salem Delbart.

Message  Papy le Jeu 12 Aoû - 11:41

Franchement.....Chapeau...C'est une belle histoire que tu nous contes là. En plus un alcoolique, sa fait plaisir a voir. Ce Bg est pour moi bien remplie et sans de grosse faute que j'aurai put remarquer. Pour moi il est accepter.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Une petite bière dans la taverne, sa saoul, sa saoul, un petite bière sa saoul et fait gerber.

Papy foudre Powaaa

L'Ocarina est mon plus fidèle Ami. Vous aurez sûrement la chance de l'entendre.
avatar
Papy
Admin Section "École RôlePlay".
Admin Section

Messages : 40
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 25
Localisation : 92

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Background] Salem Delbart.

Message  LuLu le Jeu 12 Aoû - 12:11

Salut !
Ce BG est bien, très bien. L'histoire est recherchée, et fais passer une certaine émotion dans ton texte, j'aime. Les "titres" de chaque chapitre m'interpellent.. t'as mis XXXX pour ne pas te risquer dans les dates, c'est ça ?

En gros, le BG est super, la seule chose qui gâche un peu ton texte, ce sont les fautes que j'ai pu retrouver régulièrement.

LuLu
avatar
LuLu
Admin Section "Guildes". / Dictionnaire "Warcraftien".
Admin Section

Messages : 52
Date d'inscription : 30/06/2010
Age : 24
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Background] Salem Delbart.

Message  Luderick le Jeu 12 Aoû - 20:25

Merci de vos réponses,

Pour répondre à Lulu, oui j'ai préféré ne pas me risquer sur les dates simplement.

En ce qui concerne les fautes d'orthographe, j'en fais, mais comme tous ceux qui cherchent à avancer je fais un effort et j'essaye de m'améliorer sur ce point.

Luderick
Posteur Occasionnel.
Posteur Occasionnel.

Messages : 4
Date d'inscription : 09/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Background] Salem Delbart.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum